Mayta MOINE, de l’expertise comptable à Red Bull

 

 

« À l’issue de 4 années de BTS CGO puis de DECF en formation initiale, j’ai voulu poursuivre mes études par un DESCF (ex DSCG) en alternance pour allier la pratique à la théorie. Après m’être renseignée sur les écoles qui proposaient ce parcours, j’ai choisi de présenter mon dossier à l’INES car les échos de mon réseau « comptable » étaient très positifs quant à l’enseignement prodigué.

L’INES a proposé ma candidature en alternance au cabinet d’expertise comptable et d’audit MAZARS. A la suite de deux entretiens, j’ai été embauchée dans le cadre d’un contrat de professionnalisation de 15 mois au sein du département « Accompagnement ». Le cabinet MAZARS s’est révélé une première expérience très enrichissante, d’une durée de 3 années : j’ai été embauchée en CDI à l’issue de mon alternance, et j’y ai commencé mon stage d’expertise comptable en vue du DEC. Après une semaine de formation interne sur les normes à respecter, j’ai pu travailler dès le début de mon contrat sur différentes missions d’expertise comptable, telles que la saisie comptable, l’établissement de dossiers de révision de comptes, l’établissement des comptes annuels, des déclarations fiscales, mais aussi des missions de commissariat aux comptes dans différents secteurs d’activité (énergie, associations à but non lucratif, groupement ferroviaire, courtage maritime, maroquinerie, etc.), ou encore des missions ponctuelles de conseil financier.

En poursuivant ma carrière au sein de GRAN THORNTON, cabinet anglo-saxon d’expertise comptable, j’ai souhaité internationaliser mon parcours professionnel pendant deux saisons fiscales, au sein du département « International Business Services », spécialisé dans les filiales françaises de groupes étrangers. Mes missions ont évolué vers la supervision et le management d’équipe. Parallèlement, j’ai été impliquée dans des missions d’expertise comptable et de commissariat aux comptes plus pointues et approfondies pour des clients de secteurs d’activité variés (énergie renouvelable, voyagistes, immobilier, etc.).

J’ai enfin aspiré à changer d’univers en orientant ma carrière vers l’entreprise, afin de pouvoir être responsable d’un bout à l’autre des comptes et des déclarations, ainsi que d’une équipe stable. J’ai choisi Red Bull et ses filiales françaises pour allier le sérieux de mon travail au côté plus « fun » du secteur d’activité (ce commerce de boissons énergisantes se charge aussi de la création d’événements toujours plus inédits), tout en conservant la dimension internationale de mes expériences passées. Il s’agissait d’un grand challenge puisque les filiales françaises venaient d’être créées et la comptabilité et la fiscalité étaient tout juste ré-internalisées. J’ai mis en place toutes les procédures comptables et fiscales afin d’éviter tout risque en cas de contrôle fiscal ou social. Pour faire face au volume d’activité croissant, tout au long des 5 années passées j’ai recruté une équipe de 7 personnes. Le travail est aujourd’hui tout autant intéressant car très diversifié : il couvre le contrôle des comptes en IAS et normes françaises jusqu’à l’établissement des liasses fiscales, en passant par la veille législative, les clôtures mensuelles pour le groupe autrichien, la mise en place de nouveaux outils comptables, et bien sûr le management et l’évolution de l’équipe comptable.

Depuis ces 5 ans, nous accueillons chaque année des alternants, dont deux ont effectué leur parcours scolaire au sein de l’INES, et j’ai moi-même finalisé mon cursus en obtenant mon DEC en 2013, en partie grâce aux connaissances acquises pendant mon DESCF à l’INES ! »