Dorothée PAPILLON – l’expertise comptable : le choix de l’indépendance

 

 

Décidée à exercer une profession indépendante, Dorothée Papillon s’est orientée vers des études d’expertise comptable. Après avoir préparé son DCG-DSCG à l’INES, elle vise aujourd’hui l’obtention du DEC, avec l’objectif de se mettre à son compte. Elle explique son parcours et ses motivations.

Objectif : devenir indépendante

« Après un passage au CIO (Centre d’Information et d’Orientation), deux métiers sont sortis du chapeau : notaire ou expert-comptable. Selon moi, le critère le plus important était l’indépendance. J’ai toujours voulu exercer une profession libérale. Je ne me voyais pas être salariée en entreprise. Mes parents sont à leur compte, et cela m’a beaucoup plu, surtout dans leur mode de vie et d’organisation au quotidien.

Pourquoi l’INES ? D’autres écoles concurrentes ne me semblaient pas à la hauteur en matière de préparation aux examens. La préparation dont j’ai bénéficié à l’INES est optimale, sérieuse et efficace. Si l’on suit les cours avec régularité, les notes aux examens suivent aussi. Ce n’est pas non plus une école « boîte à DEC » trop scolaire, la préparation au DCG et au DSCG va plus loin que le simple cours et c’est un véritable atout. Les professeurs sont brillants.

Une immersion réussie dans la vie professionnelle

Je n’avais jamais opté pour l’alternance au cours de mes études. Entrer dans la vie active m’a permis de mettre en pratique mes acquis et de gagner la dimension internationale que je recherchais.

Puis j’ai eu l’opportunité de m’installer à mon compte en rachetant la clientèle de mon dernier maître de stage, avec pour objectif l’exercice libéral de la profession.

Au quotidien, j’effectue des missions comptables, sociales, fiscales et juridiques classiques. S’y ajoutent quelques missions d’audit au cours de l’année. Dans une même journée, je peux avoir 15 choses différentes à traiter à la fois, et j’apprends tous les jours. Ma préférence dans mon activité, c’est prodiguer des conseils sur les plans juridique, social et financier et surtout avoir la possibilité de m’entretenir directement avec mes clients.

Mes projets ? Obtenir le DEC en 2017, racheter le cabinet de l’expert-comptable, pérenniser la clientèle, développer des missions de conseil (je compte me spécialiser) ainsi qu’un service de consultant au sein du cabinet, dédié aux missions d’assistance aux services comptables de PME. »

Propos recueillis auprès de Dorothée Papillon.